John Dayal, secrétaire général du Conseil des Chrétiens en Inde, s’inquiète de la situation de sa communauté religieuse. Pour la première fois, l’Inde fait partie des 20 premiers pays de l’Index. Depuis l’arrivée de Narendra Modi au pouvoir en mai 2014, les auteurs d’exactions contre les chrétiens bénéficient d’une impunité presque totale. La traque antichrétienne est lancée. Mallick Purna, converti depuis 5 ans, a été accusé à tort de deux décès dans son village, situé dans l’Etat d’Odisha. Il sera tué par la foule en juillet 2015. Ses 5 enfants ont quant à eux été baignés dans de la bouse de vache comme rituel de retour à l’hindouisme. Depuis sa conversion au christianisme, la famille Purna était régulièrement menacée.7

Édité par Paris Match.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here