« La milice islamiste peul continue de mener une politique agressive et stratégique d’accaparement des terres. […] Ils attaquent les villages ruraux, forcent les villageois à quitter leurs terres et s’installent à leur place, une stratégie qui est incarnée par l’expression ‘votre terre ou votre sang’. »

L’ONG Humanitarian Aid Relief Trust (HART), fondée par Caroline Cox, de la Chambre des Lords britannique, vient de publier un rapport choc sur la condition des chrétiens au Nigeria. Plus de 1000 chrétiens ont été tués au cours de l’année 2019. Depuis 2015, on déplore 6000 décès et 12 000 chrétiens déplacés.

L’objet de HART est de « soutenir les personnes souffrant de conflits et de persécutions dans des endroits sans attention internationale et sans aide extérieure ». L’ONG souhaite « mettre en lumière des souffrances cachées ». Dans son rapport publié le 18 novembre, et partagé dans le Christian Post, l’organisation dénonce « l’escalade de la persécution et le déplacement des chrétiens dans le nord et le centre du Nigéria ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here