Plus de 800 policiers et gendarmes ivoiriens ont été déployés lundi pour « empêcher tout regroupement de foule sur tout l’itinéraire de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny au domicile » de l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, dont le retour à Abidjan est prévu à 13h30 min (GMT, Heure locale).

Le préfet de police Siaka Dosso a fait déployer 810 agents des forces de l’ordre, soit 655 policiers et 155 gendarmes, afin d’ »empêcher tout regroupement de foule sur tout l’itinéraire de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny au domicile de M. Soro sis à Marcory résidentiel » au sud d’Abidjan, dans une note.

Ces agents « munis de matériel conventionnel de maintien de l’ordre » sont disposés « à chaque 500 mètres le long (de ce) trajet en empêchant tout regroupement d’individus », indique la note, ajoutant qu’ »aucun accueil officiel ne sera prévu ni à l’aéroport, encore moins (au) domicile » du leader du mouvement Générations et peuples solidaires (GPS), absent du pays depuis plusieurs mois.

Le préfet de police d’Abidjan a évoqué le « contexte actuel marqué d’une part par les fêtes de fin d’année, d’autre part les menaces et attaques terroristes et les mouvements d’humeurs d’associations politiques et d’organisations de la société civile » pour expliquer ces mesures.

Prévu dimanche, le retour de Guillaume Soro a été reporté à ce lundi suite à « l’interdiction du ciel ivoirien à tout aéronef civil », en raison du départ du président français Emmanuel Macron, au terme d’une visite officielle de trois jours en Côte d’Ivoire.

Par Alerte Info – 

Manuella YAPI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here