Le président Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et Pascal Affi N’guessan, président de l’AFD et d’une frange du Front populaire ivoirien (FPI), qui ont tout deux retiré leurs candidatures pourtant validée à l’élection présidentielle, ont appelé jeudi à “un boycott actif par tous les moyens légaux’’ du scrutin, lors d’un point presse conjoint à Abidjan au domicile de M. Bédié.
Ils ont appelé les militants de l’opposition “à s’abstenir de participer (à) la distribution des cartes électorales (et à) la campagne électorale’’.

“Nous appelons nos militants sur l’ensemble du territoire à faire barrage à ce coup d’Etat électoral que le président Alassane Ouattara s’apprête à commettre et à empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin et à mettre en application le mot d’ordre de boycott actif par tous les moyens légaux’’, a déclaré Pascal Affi N’guessan lors de ce point de presse, en présence du président Henri Konan Bédié.
“Nous avons décidé de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que nous ne sommes pas concernés par le processus électoral en cours’’, a-t-il poursuivi, « dénonçant une commission électorale “monocolore er caduque’’ et un conseil constitutionnel “sous influence du pouvoir politique ».
Selon eux, “ce processus électoral est illégal parce qu’il ne répond à aucun critère international’’.
Nous y reviendrons.

Eric Lassale

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here