Pr Didier RAOULT during the visit of the Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection, in Marseille, France on Mars 2, 2020. Photo by Julien Poupart/ABACAPRESS.COM

Dressant un parallèle entre le SRAS et Covid-19, le Pr Didier Raoult a jugé inefficaces les mesures sanitaires mises en place contre le Covid-19. Selon lui, elles «ont probablement eu un rôle bénéfique sur la disparition des infections respiratoires et digestives, mais pas du tout sur le Covid».

Après avoir pointé à plusieurs reprises l’inefficacité du confinement, le controversé professeur marseillais Didier Raoult s’en est de nouveau pris aux mesures sociales visant à enrayer l’épidémie.

«Les mesures que nous avons prises de distanciation, ou de lavage de mains ou de nettoyage à l’alcool, ont probablement eu un rôle bénéfique sur la disparition des infections respiratoires et digestives, mais pas du tout sur le Covid», a-t-il lancé auprès de Cnews.

Il en résulte que «toutes les mesures que nous avons prises jusqu’à présent pour contrôler le Covid sont totalement inefficaces», déduit M.Raoult.

Un parallèle avec le SRAS?

Dressant un parallèle avec la propagation du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), un coronavirus apparu en Chine en 2002, l’infectiologue a rejeté l’idée que la transmission du virus se soit faite uniquement par des «contacts directs qui auraient pu être évités assez facilement» et par l’environnement. D’après lui, «il y a eu des gens contaminés jusqu’à 200 mètres des personnes infectées».

Ceci peut expliquer la raison pour laquelle «nos mesures sont toutes en réalité vaines», poursuit-il. Enfin, aucun moyen ne peut garantir une distanciation de 200 mètres «sauf à mettre tout le monde en prison», conclut le directeur général de l’IHU Méditerranée Infection.

Les mesures sanitaires, dont le confinement, font l’objet de multiples critiques de la part du professeur Didier Raoult. Interrogé sur Radio Classique, en partenariat avec Le Figaro, il s’est opposé à l’introduction d’un nouveau confinement en raison du risque de renforcer l’impact psychologique sur la population.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here