PAROLE DU JOUR

Jeudi 08 Mars 2018

Voulez-vous davantage ? (1).

“Ne nous emmène pas de l’autre côté du fleuve Jourdain.”
Nombres 32. 5

Dieu leur avait promis une terre ruisselante de lait et de miel
(Exode 3. 17).

Quarante ans plus tard les survivants des Israélites qui avaient quitté l’Egypte, approchent enfin de la Terre Promise.

C’est alors que se produit un incident intéressant. Sur les douze tribus, deux décident de rester du côté est du Jourdain et demandent à s’installer en Jordanie actuelle.

Le rapport de Moïse dit à peu près cela : “Les gens de la tribu de Ruben et ceux de la tribu de Gad avaient de grands troupeaux, des troupeaux considérables. Ils virent que le pays (où ils venaient d’arriver) était propice à l’élevage…

Ils vinrent dire à Moïse et aux autres chefs du peuple : nous voyons que ce pays… est excellent pour l’élevage. Or nous avons un très grand cheptel.

*Si cela ne te dérange pas trop, Moïse, donne-nous cette région et ne nous emmène pas de l’autre côté du Jourdain…”
(verset 1-5).*

Ils virent que la région était idéale pour leurs entreprises, aussi ont-ils mis leur foi en sourdine. Ce qu’ils voyaient leur suffisait.

Vos yeux sont la porte d’entrée de votre coeur : ce que vous voyez peut vous rendre jaloux de ce que les autres possèdent, ou faire germer en vous le mécontentement, ou au contraire vous satisfaire pour un temps.

Mais la promesse divine exigeait un peu plus de foi et de patience. Certes le pays était bon, mais ce n’était pas ce que Dieu leur avait promis.

Ne réagissons-nous pas trop souvent ainsi ?

Nous prenons des décisions en nous appuyant seulement sur ce que nous voyons, au lieu d’attendre de recevoir la vraie bénédiction divine, selon Ses promesses.

David aurait pu devenir roi d’Israël plus tôt. Il choisit pourtant de faire confiance à Dieu et d’attendre le bon moment choisi par Celui-ci.

La méditation pour aujourd’hui : n’échangez pas vos bénédictions futures pour ce que vous avez aujourd’hui sous vos yeux !

BELLE JOURNÉE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here