Hatem Ben Arfa of Real Valladolid during the La Liga match between Valencia CF and Real Valladolid played at Mestalla Stadium on July 07, 2020 in Valencia, Spain. (Pressinphoto/Icon Sport) – Estadio de Mestalla – Valence (Espagne)

Libre de tout contrat, le milieu offensif Hatem Ben Arfa va signer pour une durée d’une saison plus une en option en faveur de Bordeaux qui s’offre enfin sa première recrue.

Mercato : Ben Arfa de retour en Ligue 1 !
Ben Arfa va découvrir un 6e club en Ligue 1.

Situation cocasse pour les Girondins de Bordeaux ! Alors que le mercato a fermé ses portes lundi sans avoir vu la moindre recrue rejoindre l’Aquitaine, l’actuel 9e de Ligue 1 va enfin s’offrir un premier renfort !

Ce mercredi, L’Equipe révèle en effet que le milieu offensif Hatem Ben Arfa (33 ans) va signer chez les Marine et Blanc pour une durée d’une saison plus une en option. Le Tricolore se trouve déjà sur place et l’officialisation devrait donc intervenir assez rapidement.

L’atout Gasset

Un peu plus d’un an après son départ de Rennes, le natif de Clamart était libre de tout contrat au terme d’une pige décevante au Real Valladolid (5 matchs joués en 6 mois) et par conséquent pas concerné par les dates de fermeture du mercato. Récemment proposé sans succès à Dijon, l’ancien Lyonnais, Marseillais, Niçois et Parisien tenait par-dessus tout à collaborer avec l’entraîneur bordelais, Jean-Louis Gasset, assure RMC.

Le nom de HBA circulait d’ailleurs depuis plusieurs semaines en Gironde, mais le technicien s’est toujours montré très circonspect au moment d’évoquer cette rumeur. «Ben Arfa une bonne idée ? Tous les bons joueurs sont de bonnes idées, mais je ne vais pas croire au Père Noël à mon âge» , avait glissé l’ex-adjoint de Laurent Blanc en conférence de presse, avant d’encenser ce «créateur» et «génie du football».

Un salaire inférieur à 100 000 €

Même si le profil de Ben Arfa ne correspond pas aux besoins prioritaires des Girondins, qui cherchaient surtout une doublure à Otavio au milieu de terrain et un avant-centre, son arrivée représente un joli pari. A condition que le Français parvienne à surmonter les réticences sur sa condition physique incertaine qui avait notamment posé problème à Valladolid.

Financièrement, L’Equipe indique que la recrue touchera un salaire inférieur à 100 000 euros par mois, soit moins que des cadres comme Laurent Koscielny (240 000 €), Benoît Costil (180 000 €) ou encore Nicolas de Préville (150 000 €). Un risque non négligeable mais limité.

Ben Arfa, un joli coup pour Bordeaux ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here