L’opposition ivoirienne réunie au sein de l’Union sacrée de l’opposition (EDS, CDRP, GPS, VOIX DU PEUPLE, PDCI, FPI, URD, LIDER, etc…) a affirmé lors d’une conférence de presse ce 21 octobre 2020 à la maison du PDCI-RDA à Cocody, il n’y aura pas d’élection présidentielle le 31 octobre 2020 et qu’a compter de cette date, le président Alassane Ouattara ne sera plus le président de la République de Côte d’Ivoire. “Dès lors, ce sera la transition politique qui s’instaurera en Côte d’Ivoire” à précisé Pascal Affi N’guessan, président de l’AFD/FPI et candidat à l’élection présidentielle qui était entouré de l’ensemble des leaders de l’opposition notamment Pr Maurice Kacou Guikahué (SE Pdci), Pr Georges Armand Ouegnin (Pdt Eds), Ouattara Gnonzié (Pdt Rpp), du ministre Gnamien Konan, etc…

Pour l’opposition, plus question de discuter avec le pouvoir concernant l’élection présidentielle 2020 car un candidat qui viole la constitution.
“Désormais tout dialogue avec pouvoir se fera sous l’égide de l’ONU car l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 n’aura pas lieu”, a poursuivi Pascal Affi N’guessan, agissant en tant que porte-parole de l’opposition.

Eric Lassale

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here