« Je ne peux pas te juger ou te haïr. Au lieu de cela, je suis remplie de l’amour de Dieu et j’ai une joie et une paix écrasantes dans mon corps alors que je suis assise et regarde mon garçon guérir de façon miraculeuse sous mes yeux. »

Emmanuel Aranda, 24 ans, avait jeté Landen du haut du troisième étage d’un centre commercial dans le Minnesota en avril dernier. Selon l’agence Reuters, il a plaidé coupable de tentative de meurtre au premier degré. Il a été condamné par un tribunal de district du comté de Hennepin à 19 années de prison.

L’agresseur a reconnu avoir jeté intentionnellement le petit garçon car il avait été rejeté par les femmes qu’il tentait d’approcher depuis des années dans ce centre commercial. Il ajoute qu’il pensait tuer un adulte avant de choisir finalement le petit Landen.

La mère de Landen assure à l’agresseur de son fils que ni elle le juge, ni elle le déteste :

« Je ne peux pas te juger ou te haïr. Au lieu de cela, je suis remplie de l’amour de Dieu et j’ai une joie et une paix écrasantes dans mon corps alors que je suis assise et regarde mon garçon guérir de façon miraculeuse sous mes yeux. »

Elle ajoute qu’elle le pardonne, parce que « Dieu le veut » :

« Je veux que tu saches que je te pardonne. Pas parce que ce que tu as fait est bien, pas parce que je le veux ; mais parce que Dieu le veut. Je ne te laisserai pas faire partie de notre famille. Tu ne prends pas notre amour, notre joie, notre paix ; tu ne prends rien ! Je refuse d’être pleine de colère et de haine, je refuse de te laisser prendre ma joie. »

Le père de Landen, a quant à lui voulu rappeler à l’agresseur que Dieu change le mal en bien :

Lire la suite…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here