C’est l’histoire d’un coup d’État contre la démocratie et l’État de droit. Les auteurs, les exécutants et le bénéficiaire sont tous connus. La victime n’est autre que le Peuple de Côte d’Ivoire. Le Conseil Constitutionnel de notre pays a décidé, contre le Droit, contre la Justice et contre la morale, d’écarter les principaux rivaux d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Voici les coulisses de cette forfaiture.

Christ Yapi ne ment pas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here