La surveillance des croyants s’intensifie, car chacun de leurs mouvements est scruté et leurs informations personnelles sont analysées en vue du durcissement de la répression et des mesures de contrôle.

L’année dernière, les administrations locales à travers la Chine ont lancé la campagne d’enregistrement et d’examen exhaustifs des religieux, en créant une multitude des bases de données de croyants et de lieux de culte sur toute l’étendue du territoire. Des enquêtes approfondies sur les croyances religieuses sont en cours dans les institutions publiquesl’armée, les entreprises publiques, les écoles et les hôpitaux.

Un de ces grands systèmes de gestion de données dénommé « Plateforme de gestion et d’administration des affaires religieuses » a été mis en place dans la provincecentrale chinoise du Henan.

Le plan de travail pour la vérification des masses religieuses, publié par une ville du Henan, confirme que des données sur les religieux sont recueillies et compilées sur la plateforme d’information. Le document invite à être attentif à tout changement noté sur les personnes religieuses par rapport aux données déjà collectées. Les croyants oubliés antérieurement ou récemment découverts doivent être classés soit en tant que « personnes nouvellement ajoutées ayant officiellement adhéré à une religion », soit en tant que « personnes n’ayant pas officiellement adhéré à une religion ». Une fois que les examinateurs de comtés et de communes ont validé les données, les informations sont saisies sur la plateforme d’information.

Lire la suite sur Better Winter

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here