Le gouvernement sud-africain a annoncé qu’il suspendait l’utilisation du vaccin contre le coronavirus développé par AstraZeneca, après que des données ont montré qu’il était peu efficace pour prévenir les infections causées par le principal variant détecté dans le pays.

L’Afrique du Sud a suspendu temporairement le 7 février son programme de vaccination contre le Covid-19, qui devait démarrer dans les prochains jours.

Le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a déclaré que le gouvernement attendait les recommandations des scientifiques sur la marche à suivre pour les vaccinations.

 

Vaccin d'AstraZeneca (image d'illustration)
©  Marco Verch Professional Photographer / Coronavirus vaccine from AstraZeneca developed by the University of Oxford
L’Espagne limite le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca aux moins de 55 ans
Avant la circulation du variant plus contagieux du coronavirus, le vaccin développé par AstraZeneca était donné efficace dans 75% des cas. Des études ont montré toutefois qu’il limitait peu les symptômes légers de la maladie.

 

Le laboratoire a indiqué samedi 6 février que son vaccin semblait protéger contre les formes les plus graves de la maladie. Il a fait savoir qu’il avait déjà commencé à adapter son vaccin au variant sud-africain.

L’Afrique du Sud espère vacciner 40 millions de personnes, soit les deux tiers de sa population, mais n’a pas encore débuté sa campagne de vaccination. Elle espérait pouvoir administrer lundi des doses du vaccin AstraZeneca au personnel de santé; au lieu de cela, les premières vaccinations devraient avoir lieu dans les prochaines semaines, avec les vaccins de Johnson & Johnson et de Pfizer-BioNTech.


 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here