Infrastructures sportives: Un stade moderne de 18 millions à Oghlwapo

0
50
 
La sous-préfecture d’Oghlwapo, village situé à environ 12 km d’Alépé, vient de se doter d’un stade de football moderne répondant aux normes internationales. Ce joyau architectural est le fruit des efforts conjugués de l’association Amitié Partage avec la Côte d’Ivoire (Apaci) basée en France et de l’Ong Vision active pour la jeunesse et le développement (Vajed) qui est son relais en Côte d’Ivoire. L’ouvrage a coûté 28 200 euros, soit 18,5 millions de FCfa.

Les populations de la localité sont sorties nombreuses, samedi dernier, à la faveur de l’inauguration du stade. La cérémonie a été rehaussée par la présence du maire d’Alépé, Ossin Yapi Simplice et du sous-préfet d’Oghlwapo, Djahan Norbert.

La bénédiction du père Marcellin Kouadio, les libations faites par le chef du village d’Oghlwapo et plusieurs allocutions ont meublé la première partie de cette cérémonie d’inauguration avant la coupure du ruban symbolique. Il y a eu ensuite un match d’exhibition qui a opposé d’anciennes gloires du football ivoirien à une équipe constituée de jeunes de la localité. Zokora Maestro, Zézéto, Zoro Marc, Gaoté Guy Marc, N’Da Kouadio et autres ont gratifié le public d’un beau spectacle pour l’inauguration du nouveau stade.

Ce terrain aux normes olympiques de 106m de long et 68 m de large est le premier pan d’un vaste projet de construction d’un complexe sportif moderne dans la sous-préfecture d’Oghlwapo. Le stade sera bientôt pourvu d’une clôture, de vestiaires et de toilettes pour les joueurs. Ensuite, il y aura la construction de terrains de sports de main, à savoir, le basketball, le handball, le volleyball, le tennis ainsi qu’un espace pour le saut en hauteur. Il est également prévu la construction d’un complexe hôtelier de trois étages bâti sur une surface de 660 m2 avec une capacité d’accueil de 170 lits.

Un vaste chantier sur un terrain de 6 hectares qui traduit la volonté des initiateurs d’offrir à la jeunesse l’opportunité de réaliser son rêve. « Nous voulons permettre à la jeunesse de développer ses acquis, aider les populations et la Côte d’Ivoire à la faveur de la Can 2023 qui sera organisée dans notre pays. Parce que ce complexe peut servir de site d’entraînement pour les équipes. On serait heureux de voir des joueurs s’entraîner dans ce cadre enchanteur », a déclaré Coulibaly Anne, présidente de l’Ong Vajed créée en 2014. Les autorités de la ville sont tombées, quant à elles, sous le charme de ce joyau qui, elles l’espèrent, sera un facteur de cohésion. « C’est un stade qui répond aux normes internationales. Cela va apporter le développement dans le village. Le sport étant facteur de paix et de cohésion, ce complexe va renforcer la cohésion dans cette sous-préfecture », a dit le sous-préfet d’Oghlwapo.

Pour finir, la présidente de l’Ong Vajed a appelé les bonnes volontés et les autorités ivoiriennes à s’investir dans ce projet qui va bénéficier à la jeunesse ivoirienne. « Nous lançons un appel aux autorités pour qu’elles nous viennent en aide matériellement et financièrement. Oghlwapo est un petit village, mais il y a beaucoup de choses à voir ici », a conclu Coulibaly Anne.
 
Le 02/02/20 à 16:27
modifié  Le 15/02/20 à 18:07

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici