Coup de tonnerre: Hamed Bakayoko candidat du RHDP en 2020. Ses marabouts maliens plus que jamais déterminés!

0
63
 

Par CHRIS YAPI L’enquêteur Tous Terrains
Le blog de CHRIS YAPI L’enquêteur Tous Terrains

La bataille fait rage actuellement au sommet du parti au pouvoir en Côte-d’Ivoire, le RHDP, entre les deux héritiers politiques, Hamed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly.

HAMED BAKAYOKO CANDIDAT DU RHDP POUR 2020.
SES MARABOUTS MALIENS PLUS QUE JAMAIS DÉTERMINÉS.

Un brin d’informations contenu dans le discours du Ministre d’État Hamed Bakayoko, lors du Conseil Politique du RHDP, est passé presque inaperçu. Si anecdotique que personne n’y a prêté attention et pourtant, cela pourrait façonner le destin de la Côte d’Ivoire. Ne dit-on pas que le diable se trouve dans les détails ? Si vous ne faites pas attention aux détails, vous risquez justement d’être surpris.

En effet, lors du Conseil Politique du RHDP, le Ministre Hamed Bakayoko, dans une de ses envolées dithyrambiques à contre COEUR en hommage à Amadou Gon, a déclaré que des marabouts maliens lui prédisaient un destin présidentiel. Mais, qu’il refusait de céder à de telles futilités et qu’il n’y prêtait guère attention. Un observateur non averti n’aurait point fait attention lui non plus à cette sortie incongrue.
Cependant, Chris Yapi qui sait lire entre les lignes y a trouvé matière à creuser. Chris Yapi qui sait qu’en Côte d’Ivoire il n’y a jamais de fumée sans feu a donc pris la résolution d’enquêter sur ce bout de phrase. Il n’a point mis longtemps pour découvrir des choses sur le sens profond du discours du Ministre Hamed Bakayoko.

Hamed Bakayoko est le Grand maître de la loge maçonnique de Côte d’Ivoire et ça vous le savez à présent. Il se dit musulman et est déjà allé à la Mecque. Vous vous doutez bien qu’il est aussi un adepte des soirées mondaines où le champagne coule à flots. En somme, c’est un musulman moderne qui ne s’interdit rien en matière de mœurs.

Par contre, ce que vous savez peut-être moins, c’est qu’Hamed Bakayoko est un adepte de magie noire. C’est un homme qui a toujours poussé un peu plus loin son audace. Son meilleur ami, Maixent Accrombessi l’a initié, à sa demande, aux rites vaudou au Bénin. L’homme est ambitieux et aime la témérité avouons-le, pour quelqu’un qui n’a, pour tout bagage intellectuel, qu’une deuxième année en faculté de médecine de l’Université de Cocody d’Abidjan. C’était à la même époque que Mabri Toikeusse qui, dans les mêmes conditions, est devenu docteur en médecine, tandis qu’Hamed Bakayoko a été renvoyé de l’université. Il semble qu’il était lent à apprendre. N’en demeure pas moins qu’il est aujourd’hui le patron de Mabri au gouvernement. Pas mal !

De la deuxième année inachevée de médecine, il entama une carrière de gérant de boîte de nuit pour devenir aujourd’hui le Ministre d’État d’un pays comme la Côte d’Ivoire. Hamed Bakayoko disons le tout net, c’est un véritable exploit pour ne pas dire une prouesse. Mabri Toikeusse ne dira pas le contraire, lui qui voyait en Hamed Bakayoko un étourdi quand ils étaient sur les bancs d’école.
Ce que peu d’Ivoiriens savent en réalité, c’est qu’Hamed Bakayoko est un adepte des marabouts et il en consulte beaucoup. Il a plusieurs hommes de main ou émissaires dans ce domaine. Il ne rechigne surtout devant rien et est toujours prêt à tout essayer. Pour être discret, les sacrifices sont faits à Séguéla, loin des yeux indiscrets d’Abidjan. Et alors, ce sont Youssouf Bakayoko, son cousin et le petit Abou Diarra, ses hommes de main qui sont à la manœuvre.

Cependant, devenir Président de la République requiert un autre niveau de spiritualisme. Tiens, Hambak a un ami qui sait beaucoup de choses à ce sujet.
En effet, s’il y a bien un ami à qui Hambak fait confiance dans ce domaine, c’est bien le nommé Idriss Karamoko qui réside en France. Un autodidacte milliardaire qui gère de nombreuses affaires dont des boites de nuit dans le sud de la France. Hambak s’est toujours interrogé avec une pointe d’intrigue sur la fortune d’Idriss Karamoko. Comment un tel autodidacte avait réussi à faire fortune ? Cela, non seulement le fascinait, mais aussi le rendait jaloux. Contre mauvaise fortune, mieux vaut faire bon cœur. Alors, à défaut d’affronter Idriss Karamoko, il en a fait un ami, puis un partenaire d’affaire. Le bon côté de son idée de devenir aussi riche qu’Idriss Karamoko est qu’il a réussi à en faire un ami. Malheureusement, il a amadoué bien d’autres personnes avant de les ruiner et les abandonner. Citons par exemples Ibrahim Kéïta dit Warigatchè, Yérim Sow, ancien de Telecel de Loteny, Sidi Kagnassi, le magnat du coton, Jacques Anoma, ancien Président de la FIF, et j’en passe.

Bref, Hamed Bakayoko est si plaisant et amusant qu’Idriss Karamoko a fini par se laisser séduire et à lui faire confiance. Ce qui devait arriver, arriva et il lui livra ses quelques petits secrets, notamment l’efficacité des marabouts maliens. Idriss Karamoko décida de l’introduire auprès de grands marabouts au Mali. Hambak accepta, lui qui était déçu des marabouts ivoiriens et même sénégalais qu’il avait testés avec peu de succès. D’ailleurs, il les traite d’escrocs à présent.

Mais, au Mali, les choses vont être visiblement différentes au point qu’aujourd’hui, le grand marabout d’Hamed Bakayoko et en qui il a le plus confiance se trouve dans la ville de San, située à 423 km de Bamako, dans la région de Ségou. Tous les lecteurs peuvent le vérifier.
Hamed Bakayoko ne lésine pas sur les moyens en ce qui concerne ce marabout. En ce début d’année 2019, il lui a offert un 4×4 neuf.

Puis, c’est la bagatelle somme de 200 millions de FCFA qui lui a été acheminée pour qu’il fasse en sorte qu’il soit retenu comme candidat du RHDP et surtout, quoiqu’il advienne, que le marabout fasse tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il devienne le prochain Président de la Côte d’Ivoire (si un démenti est fait au sujet de cette information, Chris Yapi publiera le nom du marabout). Promesse fut faite par ce marabout de réaliser ses souhaits et nombre de bœufs, hélas, perdirent ainsi la vie.

Il faut signaler que ce sont les mêmes marabouts qui ont opéré l’impossible, semble-t-il, pour qu’Hamed Bakayoko gagne les municipales à Abobo. L’appétit vient en mangeant dit-on. Désormais, fort de sa victoire à Abobo, Hamed Bakayoko veut la magistrature suprême.

Depuis donc 2019, les marabouts maliens d’Hambak travaillent pour qu’il devienne Président de la République de Côte d’Ivoire. Alors, quel ne fut le choc pour lui de se voir préférer Amadou Gon par ADO en dépit des prédictions de ses marabouts. Autant dire que l’homme était au bord de l’apoplexie. C’est donc un homme se sentant trahit par ses plus grands marabouts que la parole a trahi au cours du Conseil Politique du RHDP en les mentionnant de façon risible, lors d’une telle instance d’un si grand parti politique.

Et pourtant, les marabouts, insistait-il, lui ont certifié qu’un événement surprenant se produirait et qu’ADO serait obligé de le retenir comme candidat à la présidentielle de 2020. Ils lui ont affirmé en son temps qu’il gagnerait l’élection présidentielle prochaine comme il a gagné celle de la commune d’Abobo. Alors, il ne comprenait pas qu’au Conseil Politique du parti, ADO ne l’ait pas choisi. Voilà pourquoi dans son discours, il a décidé d’interpeller ses marabouts en direct. Et cela c’est avéré payant.
De retour chez lui après cet événement, il a tenu des propos très durs à ces derniers que nous ne pouvons retranscrire ici. Ceux-ci lui promirent un miracle dans les semaines à venir. « Tu seras Président Hamed », lui jurèrent-ils !

Et vlan ! Ne voilà-t-il pas que les prédictions des marabouts semblent se réaliser ? À peine Amadou Gon désigné candidat du RHDP pour l’élection présidentielle qu’il est contaminé par le Coronavirus. C’est mal en point qu’il a dû se rendre au Maroc pour ses soins, laissant le boulevard ouvert pour Hambak dorénavant qui assure, comme le disent les observateurs avec beaucoup de bonheur et délectation.
Le jour où Hamed Bakayoko a appris la maladie de Gon, il envoya son homme de main à San pour, plus que jamais, activer les prières.

Son souhait inavoué est qu’Amadou Gon soit déclaré forfait et que les astres le mettent en pole-position afin que mystiquement, ses marabouts contraignent ADO à le choisir comme candidat pour la présidentielle d’octobre prochain. Aussitôt, les sacrifices reprirent à Séguéla à la grande joie des populations qui eurent des repas décents sans en connaître les vraies motivations. Aux dernières nouvelles Hamed Bakayoko est furieux du discours préenregistré du Premier ministre Gon qui démontre qu’il est encore à la barre. Une autre délégation devrait se rendre à San pour urger le grand marabou pour activer « wouroudri » pour qu’Amadou Gon ne s’en sorte pas.

À ce jour, Hamed Bakayoko est plus que convaincu qu’il est le prochain Président de la République de Côte d’Ivoire. D’ailleurs, dans son entourage, on l’appelle déjà Monsieur le President de la République. Ô Afrique, mon Afrique quand tu nous tiens.

CHRIS YAPI NE MENT PAS.
Par CHRIS YAPI L’enquêteur Tous Terrains

Lire la suite sur…https://blogs.mediapart.fr/chris-yapi-lenqueteur-tous-terrains/blog/0204…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici