La cour de cassation de Côte d’Ivoire a ordonné hier mardi 31 mars 2020 des poursuites judiciaires contre le docteur Assoa Adou, secrétaire général du front populaire ivoirien, le parti du Président Laurent Gbagbo, a constaté Ivoirebusiness.

« La requête est recevable », a décidé de façon éclair la présidente de la Cour de cassation, Mme Camara Nanaba Chantal, autorisant ainsi le Procureur de la République à poursuivre Assoa Adou.
Les faits qui lui sont reprochés dont pour l’heure inconnus.

Normal, l’audience à la cour de cassation hier a duré tout au plus 5mn.

Selon plusieurs analystes, « Dr Assoa Adou a été victime d’une procédure expéditive, son sort a été scellé par la cour de cassation en juste 5mn chrono. »

Pour rappel, l’audience d’hier faisait suite à la tentative d’enlèvement du secrétaire général du FPI et à sa convocation à la gendarmerie nationale à laquelle il avait refusé de se rendre pour vice de procédure soulevé par ses avocats.

Nous y reviendrons.
Patrice Lecomte

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here