Le Président Kaboré aurait refusé, non seulement, de signer le renouvellement des accords militaires et le renouvellement des accords monétaires sur le CFA, mais encore menacer de détruire les aéronefs qui survolent les bases de son armée depuis un certain temps.

L’on apprend que Kaboré « refuse de signer le renouvellement des accords militaires avec la France pour 50 ans ». Ces mêmes accords arrivent à expiration le 21 décembre prochain.

L’année dernière, le chef de l’Etat burkinabé avait refuse de signer le renouvellement des accords monétaires sur le CFA pour 75 ans.
Des refus qui auraient amené la France à « bloquer » la livraison de 3 hélicoptères à l’armée burkinabé.
Par ailleurs, une correspondance adressée à l’attaché de défense français, indique le chef d’Etat-major des armées du Burkina Faso informe que des instructions ont été données aux unités déployées pour que ces aéronefs soient considérés comme ennemis et traités comme tels.
« Nous vous prions de vouloir bien nous informer 48 heures à l’avance de tout déplacement de vos aéronefs dans ces zones et en coordination avec l’Armée de l’Air et l’Etat-major Général des Armées », rapporte la presse.
Trente-deux « terroristes » ont été tués, vendredi et samedi, lors de deux opérations militaires menées dans le nord du Burkina Faso, toujours en proie à des attaques meurtrières des jihadistes.

Un conteneur diplomatique d’armes sophistiquées à destination de Kidal saisi au Burkina Faso. Ledit countener vient de la France. D’habitude ces counteners ne sont pas ouvert jusqu’ à destination.

Source: mederpost.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here