Le président Aimé Henri Konan BEDIE serait depuis hier à Accra Ghana pour régler le cas du président Alassane Dramane Ouattara dont il refuse la candidature illégale à un 3e mandat, a appris un journaliste d’Ivoirebusiness de source extrêmement introduite.

Il y serait à l’invitation du président ghanéen Nanan Akufo Addo, président en exercice de la CEDEAO, qui agirait sur mandat du président ivoirien Alassane Ouattara, lequel serait désormais prêt à l’ouverture des négociations avec l’opposition, toujours selon nos sources.

Les discutions porteront sur l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 dont le report est une condition irrévocable de l’opposition réunie au sein d’une union sacrée, laquelle a réuni des centaines de milliers de partisans le samedi 10 octobre dernier au stade Félix Houphouet Boigny et dans toute la Cote d’Ivoire (Les ¾ ont été bloqués au dehors par les microbes, la gendarmerie et la police) pour dire non à un 3e mandat anticonstitutionnel d’Alassane Ouattara.

Si les discutions entre les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié sont réellement ouvertes sous l’égide du président du Ghana, ce serait un tournant majeur à quelques semaines de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Nous y reviendrons.

Eric Lassale

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here