Suite à la fermeture de trois nouvelles églises en Kabylie, près de 500 pasteurs s’adressent à Emmanuel Macron dans une vidéo relayée par les réseaux sociaux.

Samuel Petterschmitt est le pasteur principal de l’église Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse. C’est aux côtés de près de 500 pasteurs qu’il adresse un message vidéo au Président de la République, Emmanuel Macron. Intitulé « Urgence Algérie », ce message, vu des dizaines de milliers de fois en quelques heures, fait suite à la fermeture de la plus grande église protestante d’Algérie à Tizi-Ouzou.

Pour Samuel Peterschmitt, la fermeture de cette église, dont le pasteur est le président de l’Église Protestante d’Algérie, est « clairement une attaque à la liberté de culte, dans un pays qui pourtant l’inscrit dans sa constitution. Il estime qu’il s’agit là de la « persécution d’hommes et de femmes dont le seul méfait est de pratiquer leur foi chrétienne ».

Les pasteurs rassemblés souhaitent donc « informer » et « alerter » Emmanuel Macron. Ils demandent son intervention « auprès des autorités publiques de la République Algérienne Démocratique et Populaire en faveur de la minorité chrétienne et notamment de sa branche protestante ».

« Au nom des pasteurs ici rassemblés, nous voulons croire que la France ne passera pas sous silence cette persécution. »

La vidéo montre également l’usage de la force par les autorités algériennes pour déloger les chrétiens rassemblés dans leur église. Sur les réseaux sociaux, ces images soulèvent l’indignation des internautes. Certains expriment leur honte, d’autres leur incompréhension. Plusieurs autres en appellent à la liberté de culte.

Les centaines de pasteurs rassemblés venaient de toute la France, mais aussi de Belgique, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Hongrie, Suisse et Inde.

M.C.

Crédit Image : Youtube

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here